Pierre Gamarra aujourd’hui

Berceuse des kangourous

Je me plais à imaginer que parmi les premières paroles que l’être humain a prononcées, se trouvent les mots d’une mère à son enfant. Il existe des berceuses chez tous les peuples et dans toutes les langues. […] Je souhaite qu’un jeune lecteur s’amuse à relire, à corriger mes berceuses. À inventer à son tour des berceuses pour les kangourous …ou les arrosoirs ! ... Lire la suite

1948 : Pierre Gamarra reçoit le Prix Charles-Veillon

En février 1948, le jury du "Concours international du Roman de langue française" décerne le Prix Charles-Veillon à Pierre Gamarra pour son roman, alors inédit, La Maison de Feu... Lire la suite

Poèmes de jeunesse

Les archives de Pierre Gamarra contiennent  notamment les premiers vers du poète, rédigés dès 1935. Dans le recueil La lune dans ton sac, sont reproduits (p. 41) trois feuillets manuscrits extraits d’un petit recueil de 1936. Ce recueil comporte une vingtaine de pages de poèmes écrits à l'encre, souvent raturés et parfois accompagnés de petits croquis.… Lire la suite Poèmes de jeunesse