Événements passés

La présente page recense les événements et parutions passés liés à Pierre Gamarra, depuis décembre 2018. Pour consulter l’agenda à venir ou les parutions récentes, vous êtes invité à cliquer sur ce lien.

Centenaire de l’écrivain

DÉCEMBRE 2018

11 décembre 2018 : Université de Tous les Âges de Montauban, « Pierre Gamarra poète ». Claude Sicard, professeur émérite de l’université de Toulouse, y a évoqué bien évidemment la poésie versifiée de l’auteur, mais aussi certaines pages de ses romans qui s’apparentent à des poèmes en prose.

JANVIER 2019

Andrest : soirée hommage « Pierre Gamarra aurait 100 ans », le 25 janvier 2019. À la médiathèque Pierre-Gamarra d’Andrest (Hautes-Pyrénées) a été organisée, à l’initiative de René Trusses, en partenariat avec le réseau intercommunal de médiathèque Adour-Madiran et le foyer laïque d’Andrest, une soirée consacrée à Pierre Gamarra : « Pierre Gamarra aurait 100 ans »Au programme : textes et poèmes de Pierre Gamarra lus par Josiane Herri et René Trusses, chansons interprétées par Nicole et Jean-Charles Vasquez, extraits du film documentaire La vie sera belle de Jacques Capdecomme.

AVRIL 2019

Hommage à Pierre Gamarra à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance à Toulouse et du soixante-quinzième anniversaire de la création de la librairie de la Renaissance, le vendredi 12 avril à partir de 18h30, à Toulouse. Présentation par René Trusses. Projection du film documentaire de Jacques Capdecomme La vie sera belle, qui évoque la Résistance à Toulouse à partir de témoignages de plusieurs résistants dont Serge Ravanel, Georges Séguy, Denise Foucart, Robert Caussat et Pierre Gamarra.

MAI 2019

Claude Sicard, fin connaisseur autant qu’ami de Pierre Gamarra, consacre à l’écrivain un cycle d’interventions.

Communication du 16 mai : « Les débuts romanesques de Pierre Gamarra, de la Colombette à Saint-Georges ».
La rencontre a lieu à l’endroit même où se situe le premier roman de Pierre Gamarra, La Maison de feu, la rue de la Colombette, à Toulouse (librairie Floury Frères).

Communication du 18 mai,  dans le cadre d’un colloque organisé par l’Académie des Jeux Floraux à l’hôtel d’Assézat, à Toulouse  : « Les auteurs d’Occitanie en leurs terres ». Claude Sicard, maître ès Jeux Floraux, y présente une communication intitulée « Pierre Gamarra, Toulousain de naissance, Occitan à jamais ».

JUIN 2019

Le lundi 3 juin 2019 au cours d’une séance publique de l’académie de Montauban, Claude Sicard a évoqué Pierre Gamarra, « cet alerte centenaire », rappelant notamment combien son œuvre est ancrée dans la région occitane.

Le mercredi 5 juin le groupe scolaire de Bessens (Tarn-et-Garonne) a été baptisé du nom de Pierre Gamarra au cours d’une sobre cérémonie à laquelle assistaient devant les enfants de l’école et leurs enseignants, les représentants de la municipalité, la famille et les amis de l’écrivain. Claude Sicard a présenté Pierre Gamarra en soulignant l’attachement de l’écrivain à ce village dans lequel il a vécu, où il a écrit nombre de ses œuvres. Pierre Gamarra repose avec son épouse au cimetière de Bessens.

JUILLET 2019

Chevrières (Oise) : 6 juillet 2019, après-midi Pierre Gamarra organisée par la librairie Graines de Mots, avec les Amis de Pierre Gamarra.
Autour d’une exposition de documents, et après plusieurs lectures notamment par de jeunes interprètes, conférence de Francis Combes, puis mini-récital par Fonfrède et Becker.
Nos remerciements vont à tous les participants.

SEPTEMBRE 2019

Samedi 28 septembre à Argenteuil (Val d’Oise) : après-midi Pierre Gamarra ; événement en trois parties, organisé par Bruno David et l’équipe des Médiathèques d’Argenteuil avec le concours de Florentino Calvo et de l’orchestre de l’Estudiantina. Conférence de Francis Combes  — interventions musicales par les mandolinistes Federico Calvo et Roman Rondepierre, musiciens de l’Estudiantina d’Argenteuil —  projection du film La vie sera belle, sur la Résistance à Toulouse, offrant plusieurs « portraits », dont celui de Pierre Gamarra.

OCTOBRE 2019

Mardi 1er octobre 2019 à 18 h 30 : café-poésie consacré à Pierre Gamarra, à la Brasserie du Parc à Albi (Tarn), programmé par l’association ARPO, à l’initiative de Gérard Cathala.

Exposition « Hommage à Pierre Gamarra (1919-2019) » du 24 septembre au 5 octobre à la Médiathèque d’Argenteuil photos, manuscrits, textes et documents autour de Pierre Gamarra.

Dimanche 6 octobre : concert-lecture par Les Pincées Musicales, à L’Atelier — dans les Jardins de l’Abbaye — à Argenteuil. Programme en hommage à Pierre Gamarra. Interprètes — Laurent Caruana : récitant ; Florentino Calvo : mandoline ; Jean-Marc Zvellenreuther : guitare.  Liste des morceaux : Rondo  — Calace ; Serenata malinconica Calace ;  Concerto en do Vivaldi (deuxième mouvement) ; Tarentelle — Calace ; Sonate en ré mineur — Scarlatti (deuxième mouvement) ; Gai été — Calace ; Danse Espagnole — Calace ; Le Lac de Côme — Vitorio Monti ; Fleur de Grenade — Mario Maciocchi ; Romance — Calace ; Sueno — Francisco Tarrega (guitare solo) ; Maria — Francisco Tarrega (guitare solo) ; Piccola Gavotta — Calace (mandoline solo). Textes extraits de La lune dans ton sac.

Mercredi 16 octobre 2019 : organisée par la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne, à l’Ancien Collège de Montauban une lecture par Claude Sicard, d’œuvres de Pierre Gamarra (poèmes et extraits de nouvelles).

DÉCEMBRE 2019

A l’occasion de l’inauguration de sa bibliothèque, la CGT a organisé à Toulouse, à  la Bourse du Travail (au 19 place Saint-Sernin) un hommage à Pierre Gamarra, avec exposition de documents d’archives et de photos de Pierre Gamarra du lundi 2 décembre au  vendredi 20 décembre et, le mardi 3 décembre,projection du film documentaire de Jacques Capdecomme La vie sera belle.

JANVIER 2020

Le Groupe bessinois de recherches historiques et les Amis de Pierre Gamarra ont organisé un hommage à Pierre Gamarra le dimanche 19 janvier à Bessens (82170, Tarn-et-Garonne). Conférence de Claude Sicard : « L’enfant dans l’œuvre de Pierre Gamarra, bessinois de coeur ». Exposition de documents et de photos.

SEPTEMBRE 2020

Spectacle musical : musique interprétée par Les Pincées musicales sur des poèmes de Pierre Gamarra — le dimanche 6 septembre 2020 au château du Fayel (Oise). Le spectacle était donné dans le cadre du Salon de la poésie et des arts organisé par la librairie Graines de Mots, de Chevrières (Oise).

Laurent Caruana a dit des poèmes de Pierre Gamarra, accompagné à la mandoline par Florentino Calvo et à la guitare par Jean-Marc Zvellenreuther. La liste des morceaux est identique à celle du dimanche 6 octobre 2019 à Argenteuil (voir plus haut).


Parutions et publications

Recueil inédit

Les Amis de Pierre Gamarra publient La lune dans ton sac. Pour acheter le livre auprès de nous, merci de nous contacter.

L’Auta, novembre 2019

La revue L’Autaéditée par les Toulousains de Toulouse, société de défense du patrimoine régional, publie un texte inédit : La Découverte de la ville.Il s’agit d’une nouvelle située dans la banlieue toulousaine.
Ce récit date vraisemblablement des années 1980-1981, au moment de la conception du roman Le Fleuve palimpseste. Le manuscrit est, détail significatif, inséré au sein de la correspondance avec María García, chercheuse de l’université de Salamanque travaillant sur le thème de Toulouse dans les romans de l’écrivain et à qui il faisait remarquer qu’il avait souvent coloré Toulouse de teintes espagnoles, comme nous le rappelons dans la préface à La lune dans ton sac.
L’Auta — 5ème série, numéro 109, novembre 2019, p. 376-380.

Bulletin d’Arpo, automne 2019

Le numéro 86 du bulletin d’Arpo (automne 2019 ; responsable de la publication : Gérard Cathala) rappelle, notamment en reproduisant le poème Écoute ce qui se tait, le centenaire de Pierre Gamarra, ainsi que le café-poésie consacré à l’écrivain, qui a eu lieu à Albi cet automne sous l’égide de l’association Arpo.

Écoute ce qui se tait est extrait de Des mots pour une maman — Les Éditions Ouvrières, collection « L’Enfance heureuse » (1984) ;  p. 50.

Europe, mai 2019

La revue Europe  (dans son numéro 1081, de mai 2019 — consacré à Malcolm de Chazal  et à Léon-Gontran Damas) rappelle le centenaire de Pierre Gamarra, en fin de volume.

À partir de la fin des années 1940, la vie de l’écrivain est étroitement associée à celle de la revue. Dans les archives du site d’Europe, on peut accéder librement au cahier d’hommages paru en 2009, à la mort de l’écrivain.

L’Humanité, numéro du 13 août 2019

Francis Combes est l’auteur d’une page d’hommage à Pierre Gamarra dans L’Humanité (13 août 2019, p. 14, Rubrique « Culture et Savoirs » — article en accès abonné seulement sur le site du quotidien), où il rappelle la vie de l’écrivain et son parcours. L’hommage est joliment intitulé « Bienvenue dans la maison de Pierre ».

Midi Pluriel, Occitanie (numéros de printemps, d’été, d’automne et d’hiver)

Midi Pluriel, Occitanie  — magazine supplément commun aux Nouvelles du Tarn et à divers autres bimensuels de la région (Nouvelles de l’AriègeNouvelles Dans l’AveyronNouvelles/Regard sur le GersNouvelles de Bigorre), et dirigé par Françoise Lescure — consacre plusieurs pages de son numéro de printemps 2019 à Pierre Gamarra, pour en rappeler le centenaire. Un article de Gérard Cathala précède la reproduction d’une nouvelle extraite des Amours du Potier (1957), La Vierge aux œillets. Cette nouvelle « espagnole » permet au magazine de rappeler conjointement le 80ème anniversaire de la Retirada.

Le magazine continue la célébration du centenaire de la naissance de Pierre Gamarra en publiant dans son numéro d’été 2019 une deuxième nouvelle présentée par Gérard Cathala, Un cadavre de boue. Cette nouvelle a reçu en 1944 le prix du Comité National de la Résistance.

L’hommage dans le magazine continue avec son numéro d’automne et la publication de La Femme de Vienne, nouvelle hivernale située dans l’Autriche de l’immédiat après-guerre (extraite elle aussi des Amours du Potier, recueil de 1957).

Dernier volet de l’hommage dans les pages du magazine dans le numéro d’hiver : la nouvelle Une rose en hiver. Gérard Cathala rappelle l’histoire de ce texte : publiée dans Le Patriote du Sud-Ouest dans les années 1940 (sous le titre L’enfant qui voulait une rose) puis dans le recueil La vie est belle (1991, Messidor), la nouvelle était également destinée à s’insérer dans un recueil qui eût porté Le Père Noël pour titre. En cela, elle rejoint un autre projet consacré à Noël par l’écrivain et également inédit sous cette forme. 

Article d’Alain Baubion-Broye

Alain Baubion-Broye publie dans le bulletin des Anciens du Stade Toulousain (saison 2017-2018) un article sur Rugby, recueil de poèmes de Pierre Gamarra (2000, La Malle d’Aurore, Tarbes), avec un large extrait de l’un des poèmes et une reproduction de la postface de Thomas Castaigniède.

Cette belle évocation situe la passion du rugby dans la vie de l’écrivain et contient de précieux souvenirs.

Réédition des Jardins d’Allah (avril 2020)

Les éditions LE TEMPS DES CeRISES rééditent Les Jardins d’Allah, roman dont la première publication, aux Éditeurs Français Réunis, remontait à 1961. Le livre évoque la vie d’un village sur les bords de l’Aveyron, durant l’Occupation. Le personnage principal est un Algérien récemment arrivé en France pour y travailler dans une cimenterie.

 


Mises en musique

Emmanuelle Halimi, chef de chœur et compositeur, a mis en musique le poème Écoute, extrait de La Tarte aux pommes (1977). On peut écouter le morceau sur la chaîne You Tube de la musicienne.


Concours

Le concours de poésie Berthe Mouchette organisé par Kellee Lewis à l’Alliance française de Melbourne, que nous avions évoqué il y a peu, a rassemblé, depuis mai 2019, 14.000 participants de 127 écoles et leur quelque 300 professeurs. Bravo notamment aux jeunes récitants de la Ronde des escargots, dans cette vidéo sur le compte Instagram de l’établissement.

Le poème fait partie du recueil   La lune dans ton sac (p. 83.).