Actualité

Retrouvez ici toutes les annonces liées à l’actualité de Pierre Gamarra.

Événements :

Plusieurs événements et rencontres sont organisés dans le cadre du centenaire de l’écrivain.

DÉCEMBRE 2019

Toulouse : exposition, projection et présentation avec chansons

A l’occasion de l’inauguration de sa bibliothèque, la CGT organise à la Bourse du Travail, 19 place Saint-Sernin à Toulouse, un hommage à Pierre Gamarra :

– exposition de documents d’archives et de photos de Pierre Gamarra du lundi 2 décembre au  vendredi 20 décembre

le mardi 3 décembre à 20 h projection du film documentaire de Jacques Capdecomme La vie sera belle.

le  madi 17 décembre à 20 h 30 présentation de l’écrivain par René Trusses accompagné du chanteur Bruno Ruiz

Adresse : Bourse du Travail — 19, place Saint-Sernin — 31000 Toulouse ; tél. : 05-61-52-60-62

Entrée libre.


JANVIER 2020

Bessens : conférence-hommage, le 19 janvier

Le Groupe bessinois de recherches historiques et les Amis de Pierre Gamarra organisent un hommage à Pierre Gamarra le dimanche 19 janvier à 14 h30 salle des Fêtes Gaston Miquel à Bessens (82170, Tarn-et-Garonne).

Conférence de Claude Sicard : « L’enfant dans lœuvre de Pierre Gamarra, bessinois de coeur ».

Exposition de documents et de photos. Vente de livres. Entrée libre.


Publications :

L’Auta, novembre 2019

La revue L’Autaéditée par les Toulousains de Toulouse, société de défense du patrimoine régional, publie un texte inédit : La Découverte de la ville. Il s’agit d’une nouvelle située dans la banlieue toulousaine.
Ce récit date vraisemblablement des années 1980-1981, au moment de la conception du roman Le Fleuve palimpseste. Le manuscrit est, détail significatif, inséré au sein de la correspondance avec María García, chercheuse de l’université de Salamanque travaillant sur le thème de Toulouse dans les romans de l’écrivain et à qui il faisait remarquer qu’il avait souvent coloré Toulouse de teintes espagnoles, comme nous le rappelons dans la préface à La lune dans ton sac.
L’Auta — 5ème série, numéro 109, novembre 2019, p. 376-380.

Bulletin d’Arpo, automne 2019

Le numéro 86 du bulletin d’Arpo (automne 2019 ; responsable de la publication : Gérard Cathala) rappelle, notamment en reproduisant le poème Écoute ce qui se tait, le centenaire de Pierre Gamarra, ainsi que le café-poésie consacré à l’écrivain, qui a eu lieu à Albi cet automne sous l’égide de l’association Arpo.

Écoute ce qui se tait est extrait de Des mots pour une maman — Les Éditions Ouvrières, collection « L’Enfance heureuse » (1984) ;  p. 50.

Europe, mai 2019

La revue Europe  (dans son numéro 1081, de mai 2019 — consacré à Malcolm de Chazal  et à Léon-Gontran Damas) rappelle le centenaire de Pierre Gamarra, en fin de volume.

À partir de la fin des années 1940, la vie de l’écrivain est étroitement associée à celle de la revue. Dans les archives du site d’Europe, on peut accéder librement au cahier d’hommages paru en 2009, à la mort de l’écrivain.

L’Humanité, numéro du 13 août 2019

Francis Combes est l’auteur d’une page d’hommage à Pierre Gamarra dans L’Humanité (13 août 2019, p. 14, Rubrique « Culture et Savoirs » — article en accès abonné seulement sur le site du quotidien), où il rappelle la vie de l’écrivain et son parcours. L’hommage est joliment intitulé « Bienvenue dans la maison de Pierre ».

Midi Pluriel, Occitanie, numéros de printemps, d’été et d’automne

Midi Pluriel, Occitanie  — magazine supplément commun aux Nouvelles du Tarn et à divers autres bimensuels de la région (Nouvelles de l’AriègeNouvelles Dans l’AveyronNouvelles/Regard sur le GersNouvelles de Bigorre) — consacre plusieurs pages de son numéro de printemps 2019 à Pierre Gamarra, pour en rappeler le centenaire. Un article de Gérard Cathala précède la reproduction d’une nouvelle extraite des Amours du Potier (1957), La Vierge aux œillets. Cette nouvelle « espagnole » permet au magazine de rappeler conjointement le 80ème anniversaire de la Retirada.

Le magazine continue la célébration du centenaire de la naissance de Pierre Gamarra en publiant dans son numéro d’été 2019 une deuxième nouvelle présentée par Gérard Cathala, Un cadavre de boue. Cette nouvelle a reçu en 1944 le prix du Comité National de la Résistance.

L’hommage dans le magazine continue avec son numéro d’automne et la publication de La Femme de Vienne, nouvelle hivernale située dans l’Autriche de l’immédiat après-guerre (extraite elle aussi des Amours du Potier, recueil de 1957).


Autres

Le concours de poésie Berthe Mouchette organisé par Kellee Lewis à l’Alliance française de Melbourne, que nous avions évoqué il y a peu, a rassemblé, depuis mai 2019, 14.000 participants de 127 écoles et leur quelque 300 professeurs. Bravo notamment aux jeunes récitants de la Ronde des escargots, dans cette vidéo sur le compte Instagram de l’établissement.

Le poème fait partie du recueil   La lune dans ton sac (p. 83.).