Le Microbe et le Savon

Voici un poème inédit de Pierre Gamarra, Le Microbe et le Savon. Le manuscrit ne porte pas de date.

Le microbe et le savon

Un microbe très vilain

s’était posé sur ma main

et chantait, drelin, drelin,

je suis petit mais malin,

je vais t’attaquer demain.

 

Que voulait-il ce bandit ?

Me donner une maladie.

 

Alors, sans perdre courage,

je me suis lavé les mains

et tout ce grand savonnage

a tué notre coquin.

 

Oui, nous savons, nous savons

de quoi ces affreux sont capables.

Mais ils s’en vont tous au diable

dès qu’ils sentent le savon.

Pierre Gamarra

 

2 réflexions au sujet de “Le Microbe et le Savon”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s