Uncategorized

L’assassin a le prix Goncourt

Je dois sans doute à mes réflexions de romancier d’avoir souvent mêlé fiction et réalité, rêve et visions concrètes. Est-ce gênant et inutile ? C’est une autre histoire ! En tout cas, je me suis toujours plu à découvrir des correspondances ou des liens entre les images aperçues et les images supposées. Je crois que… Lire la suite L’assassin a le prix Goncourt

Uncategorized

1948 : Pierre Gamarra reçoit le Prix Charles-Veillon

En février 1948, le jury du "Concours international du Roman de langue française" décerne le Prix Charles-Veillon à Pierre Gamarra pour son roman, alors inédit, La Maison de Feu... Lire la suite