Berceuse des kangourous

BERCEUSES

Je me plais à imaginer que parmi les premières paroles que l’être humain a prononcées, se trouvent les mots d’une mère à son enfant. Il existe des berceuses chez tous les peuples et dans toutes les langues. […] Je souhaite qu’un jeune lecteur s’amuse à relire, à corriger mes berceuses. À inventer à son tour des berceuses pour les kangourous …ou les arrosoirs ! Et pour beaucoup d’autres.

Ce texte est extrait de la postface écrite en 2006 pour un recueil (inédit) intitulé Berceuses. S’y trouve notamment la berceuse suivante :

BERCEUSE DES KANGOUROUS

Madame Kangourou s’approche

des eucalyptus parfumés ;

elle transporte dans sa poche

ses jolis enfants bien aimés.

Quand ils flairent l’eucalyptus,

ils montrent leurs museaux pointus,

mais la maman pas trop sévère

leur dit : « Rentrez, mes petits pères !

dans ma poche, il vous faut dormir,

ma poche est grande, tiède et douce.

On y dort mieux que dans la mousse,

demain, je vous ferai sortir.

Nous sommes des mamans gentilles

pour les garçons et pour les filles

car nos poches servent de lits

aux kangourous en Australie. »

1 réflexion au sujet de “Berceuse des kangourous”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s