Un jour du monde

Le 27 septembre 1960, Pierre Gamarra rédige le récit de sa journée, une journée apparemment ordinaire : écriture très tôt le matin, à Argenteuil, dans son pavillon ; travail à Europe, à Paris, rue de Richelieu. Le récit est très détaillé et décrit les objets familiers, les repas et les rencontres de ce jour qui… Lire la suite Un jour du monde

Que vers celle que j’aime

C'est en 1960, dans un cahier intitulé Symphonie, dont nous reproduisons ici une page, que Pierre Gamarra écrit : Que vers celle que j’aime, aille une lyre rouge comme mon cœur pour chanter à la nuit avec le vent des plaines sombre et vainqueur Que vers celle que j’aime au fond des ciels de brume… Lire la suite Que vers celle que j’aime